Baby blues : quand maman broie du noir !

Parle à ma marmotte.
Parles à ma marmotte.

Quand maman broie du noir !

« Je commence généralement 3 jours après l’accouchement et ne dure souvent qu’un ou deux jours. Il arrive que je m’installe une semaine de plus. Je suis une période de passage « à vide » après l’accouchement…

Je suis… je suis… Le Baby Blues ! »

Les raisons de cet épisode curieux pour nous, les hommes, sont pourtant assez simples. Lors de la grossesse votre femme est en parfaite symbiose avec votre bébé. Après l’accouchement, elle peut vivre une réelle sensation de manque. Voyons cela plus en détails.

C’est le moment où l’on parle Hormones…

On explique cela par une multitude de facteurs qui peuvent être physiologiques et/ou psychiques. L’accouchement et l’expulsion du placenta provoque une diminution du taux d’œstrogènes. Cette chute brutale provoque une baisse de tonus. Cela provoque en conséquence une réaction de découragement. Votre femme est donc prise de doute en raison de son épuisement total. Cette fatigue est normale mais elle atteint son maximum dans les 3 à 10 jours qui suivent l’accouchement. Bien évidemment, les nombreux réveils de votre enfant durant cette période n’arrangent pas les choses pour elle malheureusement.

…pour finir sur de la psychologie

C’est à cette période qu’elle prend conscience des nombreux changements que son corps a subi. Les angoisses refoulées durant sa grossesse vont remonter à la surface avant de disparaître petit à petit.

Lors de la grossesse votre femme bénéficiait de toute l’attention, la vôtre ainsi que de votre entourage. Maintenant, c’est bébé qui bénéficie de cette bienveillance et maman peut se sentir délaissée.

Elle peut aussi se sentir incapable d’assumer la venue de votre bébé et éprouver une incapacité à satisfaire les besoins de l’enfant. Ce manque de confiance sera un cap difficile à surmonter pour certaines. Pour l’aider à passer ce cap, pourquoi ne pas l’inviter à faire du Yoga.

Côté bébé

Concernant bébé, ce qu’il faut retenir : vous devez vous adapter à votre enfant. Il va pleurer pour exprimer ses besoins. Il s’agira surtout de faire connaissance afin de comprendre ses besoins et ses envies. Les sages femmes et infirmières sur place les premiers jours sont un soutien pour vous aider à bien faire. Elles vous enseignent les bons gestes, les bonnes positions pour nourrir bébé et comment le calmer.  

Et nous dans tout ça

Vous apprendrez progressivement  à  connaître le rythme de votre enfant. Dès que bébé dort, profitez-en  pour recharger vos batteries en vous reposant. Vous aurez les idées claires et pourrez être d’un meilleur secours pour votre compagne. N’oubliez pas, votre femme à besoin de vous.  Chaque jour tachez de prendre l’air afin de récupérer une vie sociale normale au plus vite. Pour plus de conseils sur la façon dont vous pouvez l’aider, n’hésitez pas à lire cet article.

La grossesse c’est aussi une somme de petits tracas pour votre compagne. De la nausée aux bouffées de chaleurs, pour essayer de mieux les interpréter, nous vous invitons à lire les articles suivants:

 

[button link= »http://notrebebe.fr/elle-est-penible/apres/ » type= »big » color= »red »] Retour à la catégorie[/button]

Laisser un commentaire

Fermer le menu