Comment survivre dans la matrix : les démarches administratives

Avaler la pilule, CAF ou CPAM ?
Avaler la pilule, CAF ou CPAM ?

Démarches oui ! Mais quoi faire ?

Des démarches administratives sont à entreprendre durant la grossesse. Il est indispensable et obligatoire de déclarer la grossesse afin de préparer l’arrivée de votre enfant.

Cela vous permettra de prendre en charge les dépenses de santé et d’ouvrir vos droits à des indemnités journalières. Cette déclaration est différente de la déclaration de naissance car votre enfant n’est pas encore né.

Avant la fin du 3ème mois de grossesse, vous devez absolument informer la caisse d’allocations familiales (CAF) et la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM).

Le médecin traitant va remettre à votre femme un document servant de déclaration intitulé ”premier examen prénatal”. Les deux premiers volets de ce document seront à envoyer à la CAF et le volet rose à la CPAM.

Les soins médicaux sont pris en charge par la sécurité sociale. Le planning de votre femme se composera de rendez-vous chez le gynécologue et la sage femme, d’échographies et d’analyses.

Visites prénatales : 7 étapes clés!

Lors de la grossesse, 7 visites prénatales sont à prévoir. Elles sont remboursées à 100% par la sécurité sociale. Elles peuvent être faites auprès d’un médecin ou d’une sage-femme. La première visite aura lieu avant le 3ème mois de grossesse. Elle est indispensable pour fixer la date présumée d’accouchement. C’est à ce moment que le professionnel de santé remplit la déclaration de grossesse.

Vous allez découvrir votre enfant par le biais de 3 échographies prévues pour vérifier le bon déroulement de la grossesse. Bien entendu c’est un minimum obligatoire. Le médecin pourra demander d’autres échographies si nécessaire. Ces dernières seront intégralement remboursées à partir du 6ème mois.

Il y a d’autres examens totalement pris en charge par la sécurité sociale :

  • L’amniocentèse et le caryotype fœtal, examens proposés aux femmes aux grossesses à risques pour vérifier la bonne santé de bébé.
  • Les séances de préparation à l’accouchement, bien que non obligatoires.
  • Au moment de l’accouchement, les frais de séjour à l’hôpital ainsi que la péridurale.

Un coup de pouce, ça aide :

La prestation d’accueil versée par la CAF pour la naissance de votre enfant est calculée en fonction des revenus du couple. Elle comprend :

  • La prime de naissance ou d’adoption.
  • L’allocation versée mensuellement jusqu’aux trois ans de l’enfant.
  • Le complément de libre choix du mode de garde : vous êtes aidés financièrement pour employer une assistante maternelle ou une personne qui garde les enfants à domicile.
  • Le complément de libre choix d’activité ou le complément optionnel de libre choix d’activité (COLCA) : ces aides permettent à un des deux parents de ne pas travailler ou de travailler à temps partiel, pour pouvoir s’occuper de l’enfant.

En conclusion, qui ne demande rien, n’a rien :

Pour connaitre vos droits à obtenir ces aides, la CAF sera votre point d’information. En cas de problèmes financiers, vous pouvez contacter un assistant de service social, votre mairie ou des associations spécialisées.

Pour en savoir plus sur le périple des démarches administratives, lisez aussi cet article.

 

[button link= »http://notrebebe.fr/demarches/education/ » type= »big » color= »red »] Retour à la catégorie[/button]

Laisser un commentaire

Fermer le menu